CRITIQUE

[CRITIQUE ASIE] DRAGON BALL SUPER – #81 À #90

dragon-ball-super-9-verdict
Le nouveau championnat qui oppose quasiment tous les Univers, appelé le Tournoi du Pouvoir, s’annonce totalement fou ! Une Battle Royale où 80 combattants vont s’affronter dans une gigantesque arène (une première dans le monde de Dragon Ball), et qui verra l’Univers des perdants anéanti par la main du Roi Suprême ! Goku va avoir fort à faire, puisqu’en plus de devoir recruter les neuf guerriers en qui il a le plus confiance, il est pris pour cible par les autres Univers, le désignant comme fautif de cette catastrophe ! 


Barème :

  • Super ! : cet épisode vaut ni plus ni moins son titre de Dragon Ball Super. Une idée folle ? Un combat monstrueux ? Un humour au top ? Tout ça en même temps ? A ne pas louper !
  • Agréable : sans pour autant être une tuerie, l’épisode est à voir pour quelques particularités réjouissantes : une ambiance, des blagues, un personnage… A voir par curiosité.
  • Intolérable : le blasphème ultime, celui qui ne sert strictement à rien, n’avance à rien, ou encore ne respecte rien. Genre le mot « inutile » aurait pu être créé pour ça ! A bannir direct !


Critiques Dragon Ball Super



EPISODE 81 : L’écraseur Bergamo contre Son Goku ! Qui possède la puissance céleste !?

ep-81

Goku et Bergamo dans Dragon Ball Super #81

[Diffusé le 05 mars 2017] – L’affrontement entre Goku et Bergamo – avec sa première partie très arts martiaux à l’ancienne qui fait plaisir et sa suite plus bourrin – est particulièrement réjouissant. On en attendait pas moins. Par contre, la tournure que prennent les événements pour le futur Tournoi du Pouvoir est encore plus jubilatoire ! Un championnat type « battle royale » où tout le monde s’affronte sur une même aire de combat (ce qui rappelle vaguement le début d’un certain OAV, Les Mercenaires de l’espace), c’est une bonne idée, ça change des championnats classiques à la Dragon Ball ; le fait que l’Univers 7 soit l’Univers à abattre met du piment bien costaud au récit (même si Goku est considéré comme l’ennemi numéro 1 alors qu’il devrait être remercié, sans lui il n’y aurait aucune chance de survie) ; et l’intervention étonnante d’un concurrent alors que tout est terminé créait une bonne surprise qui pourrait permettre de lancer encore d’autres d’enjeux. Très alléchant ! Verdict : Super !


EPISODE 82 : Ne pas pardonner Son Goku ! Le combattant de la Justice, Toppo, intervient !

Toppo et Goku dans Dragon Ball Super #82

[Diffusé le 19 mars 2017] – Toppo s’interpose et veut en découdre avec le mal absolu, Goku, mais ça ne change finalement rien aux enjeux comme on l’espérait… Pour cet épisode, mis à part que ce fameux Toppo est carrément bavard, voire lourdingue avec sa justice à deux balles, et qu’il ne fasse pas grandement avancé l’intrigue, le combat qui s’ensuit est très agréable. Goku est des plus sérieux, même si cette manie à se mettre en Super Saïyen Blue à tout bout de champ devient vite usante. Par contre, le fait qu’il repose encore une fois ses minces espoirs sur Gohan inaugure du très lourd pour son fils. Imaginer Gohan être le dernier debout dans l’arène laisse rêveur… Verdict : Agréable


EPISODE 83 : Former l’équipe représentant l’Univers 7 ! Qui seront les dix plus forts !?

Bra dans Dragon Ball Super #83

[Diffusé le 26 mars 2017] – Etonnamment surpris par cette trame de remplissage finalement. Le potentiel comique de Végéta est particulièrement bien exploité ici (tout comme son côté paternel, touchant), la question « pourquoi les 10 combattants du Tournoi du Pouvoir ne sont pris que sur Terre ? » à un semblant de réponse (un Univers avec si peu de planètes, pas étonnant qu’il soit avant-dernier !), Yamcha est une fois de plus ridiculement drôle, et enfin, le gros du gros : on assiste à la naissance de Bra ! Un petit nawak de derrière les fagots grâce à ce Whis toujours aussi génial, mais passé ce détail, tout ce petit monde autour de l’enfant renforce la conviction de Goku pour gagner le Tournoi. Et Krilin va certainement nous épater. Verdict : Agréable


EPISODE 84 : Son Goku le recruteur. Invite Krilin et C-18  !

Krilin dans Dragon Ball Super #84

[Diffusé le 02 avril 2017] – Comme prévu, Krilin est dantesque. Aussi bien stratège efficace que courageux, il est clairement l’un des personnages les plus intéressants de Dragon Ball Super. Heureusement qu’il est là d’ailleurs, car l’épisode en lui-même ne regorge pas de qualité. Et c’est pas Gohan (oui, on tape toujours sur le même !) qui fait remonter la pente. Sérieux ! Le mec il veut tester Krilin pour le Tournoi en le combattant ? Lui qui s’est montré intéressant trois secondes et demi contre un pauvre chien y’a 4 épisodes, il a cru pouvoir se la péter ? Pour se faire avoir par une pauvre Morsure du Soleil en plus ? Branleur. Puis Goku qui veut lui aussi faire mumuse avec son copain, c’est lourd. L’affrontement est cool, mais cette manie de banaliser le Super Saïyen Blue et le Kamehameha est consternante… Surtout pour s’arrêter au meilleur moment, quand C-18 veut y mettre du sien ! Bref, merci d’être là Krilin. Tu vas faire des étincelles au Tournoi ! Verdict : Agréable


EPISODE 85 : Les Univers se mettent en marche ! Les attentes de chacun ! 

Dispo, Toppo et Kahseral dans Dragon Ball Super #85

[Diffusé le 09 avril 2017] – Un schéma récurrent se dessine avant d’arriver au Tournoi, et il commence déjà à être rébarbatif : Goku qui recrute ses alliés mais doit forcément se battre contre eux pour meubler. Déjà contre Krilin c’était limite (heureusement que le personnage est intéressant), mais contre Boo c’est carrément inutile (et ce look mince/musclé immonde n’arrange rien). Néanmoins, le point positif de cet épisode réside dans le fait qu’il s’intéresse aux autres Univers. Entre une scène curieuse sur des négociations qui ne tournent pas comme il faudrait et un Champa qui recherche des saïyens plus forts que Kyabe, la découverte du rôle des unités Pride Troopers, et plus particulièrement celle de Toppo, est tout à fait plaisante (bien que très peu originale). Ça ne fait qu’effleurer le sujet – comme pour Hit et sa ville pluvieuse-, mais ça fait voir du pays, et ce n’est pas si mal. Verdict : Agréable


EPISODE 86 : Ils se battent pour la première fois ! Goku contre C-17 !

C-17 dans Dragon Ball Super #86

[Diffusé le 16 avril 2017] – A la grande époque de Dragon Ball, la rencontre C-17/Goku aurait eu une autre gueule. Ça aurait été moins mignon (protégeons la forêt verdoyante et son Minotaure violet), moins classique (combattons ensemble les méchants braconniers) et surtout plus bourrin (ce combat est d’un classicisme et d’un ennui effarant). C’est quand même un petit plaisir de revoir C-17, toujours aussi charismatique, et ce malgré son changement radical en mode daron (au passage, vous voulez voir ma femme et mes enfants… ah non en fait Toriyama ne les a pas dessiné encore). Au-delà de ça, c’est sympathique à suivre, la petite référence à Oob est plaisante, et on en apprend une bonne : le palais de Dendé ne fait pas que léviter ! Il fait aussi office de transport céleste, amenant son Dieu d’un point A à un point B. Quel flemmard ce Dendé ! Verdict : Agréable


EPISODE 87 : Chassez les braconniers ! Goku et C-17 unissent leur force !

Goku et C-17 dans Dragon Ball Super #87

[Diffusé le 23 avril 2017] – Le recrutement de C-17 continue via une histoire de braconniers galactiques gentille à défaut d’être soporifique. Ce n’est ni drôle, et encore moins excitant. Ce suspense inutile avec ce méchant faiblard et son explosif (à la conclusion rigolote néanmoins), ce sacrifice absolument bidon de C-17, et sa pauvre prise de conscience pour finalement accepter le Tournoi du Pouvoir : ce n’était vraiment pas la peine d’en faire deux épisodes. Ça n’avance strictement à rien. Ce n’est pas déplaisant, mais ça commence à faire trop vent pour rien. Remarque si, il a une utilité malgré tout : au moins, si vous ne saviez toujours pas ce qu’était un beau-frère, vous aurez une explication claire… Verdict : Intolérable


EPISODE 88 : Gohan et Piccolo. L’entraînement intensif du maître et de l’élève jusqu’aux limites !

Gohan et Piccolo dans Dragon Ball Super

[Diffusé le 30 avril 2017] – Piccolo qui entraîne Gohan. Depuis le temps qu’on l’entend dans Dragon Ball Super, ça commence enfin. Bon, ce n’est pas très intense, ça joue maladroitement avec la nostalgie, et Gohan arrive bien trop vite à « s’éveiller » après toutes ces années à rien branler, mais ça a le mérite aussi de montrer un Piccolo en excellent mentor. Par contre, ils sont chauds pour se trouver des combinaisons de combat à deux avant le début du tournoi (soit 9h30), mais sérieux, faudrait songer à dormir un peu pour pas arriver claqués là-bas les gars ! Bref, s’ajoute à ça des petites scènes comiques sympathiques (Whis et sa blague avec Bulma, Krilin et C-18 qui se battent ou l’excellent retour de Yamcha), et le dépaysement avec Kyabe et l’entrée du nouveau personnage est toujours un plaisir. Verdict : Agréable


EPISODE 89 : Apparition d’une mystérieuse beauté ! Le mystère du dojo de Tenshinhan !?

Ten Shin Han dans Dragon Ball Super #89

[Diffusion le 07 mai 2017] – Le dernier (?) épisode concernant le recrutement est enfin là ! Et si dans le fond on nous sert une soupe encore une fois terriblement pauvre (franchement, ces dix millions de zenis, ça marchait pour C-18, ça suffit maintenant), que Goku se trouve être encore une fois le sauveur de la situation et que la raison du « méchant » est on ne peut plus inconsistante, la forme est carrément revigorante. Tortue Géniale se tape un délire comme à la grande époque (le sang en moins, pas de surprise), l’idée de voir Ten Shin Han en maître de dojo est réjouissante, et même s’il s’agit une fois encore de possession, l’utilisation de cette magie noire met une ambiance particulièrement curieuse, qu’on aurait aimé plus creusé. Ce n’est pas une tuerie, mais il fait partie du meilleur des épisodes de recrutement. Verdict : Agréable


EPISODE 90Un stade à surpasser ! Goku vs Gohan

Gohan et Goku dans Dragon Ball Super #90

[Diffusion le 14 mai 2017] – Gohan tente de se racheter, et force est de constater que le mec en a dans bidon. La première partie de l’épisode voit Piccolo et Gohan affronter Goku et Ten Shin Han afin d’essayer des combinaisons, mais le pauvre Namek et le chauve aux trois yeux sont un peu exclus du bordel, le combat se focalisant un peu plus sur le père et son fils. Un combat quand même bien sympa et plutôt bien animé, qui passe la seconde dans la deuxième partie, où Goku et Gohan y vont à fond. Voir ce dernier sérieux et surtout très puissant gonfle la confiance qu’on a pour la suite des événements, d’autant que l’aspect « sentimentale » si cher à son développement de puissance n’a même pas été pris en compte. Avec la pointe d’humour du passage de Gowasu et ses dix combattants tout musclés, cet épisode mérite qu’on si attarde. Verdict : Super !



POUR LES FLEMMARDS : Dans l’ensemble, ces épisodes ne sont que du remplissage avant le vrai grand tournoi. Si c’est très bien pour les deux premiers épisodes (le préambule au Tournoi du Pouvoir) et le dernier (Gohan qui se déchaîne), l’entre-deux fait du bon gros moyennasse (un recrutement interminable où Goku se transforme en Super Saïyen Blue à tous bouts de champs), voire du sérieusement mauvais (la trame de C-17 est affligeante). Des fillers donc dispensables, qui ont quand même le mérite de faire booster deux personnages importants : Krilin et Son Gohan.



Pour relire tous les verdicts des épisodes précédents :

Publicités

Donne ton avis si tu dors pas...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s