CRITIQUE

[CRITIQUE SÉRIE] THE DETOUR, SAISON 1

FICHE TECHNIQUE

  • Sortie : 11 avril 2016
  • Titre original : –
  • Créateur : Jason Jones et Samantha Bee
  • Acteurs : Jason Jones, Natalie Zea, Ashley Gerasimovich…
  • Compositeur : Rob Kolar
  • Genre : Road trip comico-trash
  • Pays : Amérique
  • Durée : 22 minutes/épisode
  • Statut : 3 saisons


C’est les vacances. Et vous, père et mari aimant, avez décidé d’aller à la plage en famille. Sachant que le spot où vous voulez aller est très loin, vous avez pris la décision, avec votre femme, d’y aller en avion. C’est bien plus rapide, plus pratique, et vos deux pré-adolescents n’en seront que ravis.

Mais que nenni ! Vous êtes le chef de famille, et de ce fait vous avez changé d’avis : le trajet se fera en voiture – oui, votre vieille voiture familiale que vous avez depuis que l’aînée est venue au monde, dans les 13 ans quoi ! Une décision radicale, que bien sûr vous cachez à tout le monde. D’ailleurs, au passage, vous avez aussi démissionné… Hein ? Le dire à votre femme ? Et pourquoi faire ?

Si ce pitch simple où Nate (Jason JonesThe Night Before) et Robin (Natalie ZeaThe Following) se retrouvent sur la route pour « passer le plus de temps possible avec leurs enfants » peut vous sembler familier à première vue, préparez-vous à de l’inédit pour la suite !

Les premières images nous mettent tout de suite dans l’ambiance de la sitcom : la voiture familiale se retrouve dans un fossé et les parents s’engueulent parce que c’était totalement con de faire conduire leur fils de 13 ans (côté maman) mais que tôt ou tard fallait bien qu’il apprenne (côté papa). Si les premières minutes – ou au moins le premier épisode – ne vous font pas marrer, arrêtez tout de suite et matez-vous un gentil petit (mais tout aussi excellent) Modern Family, car l’humour sera toujours dans la même lignée pendant les dix épisodes, voire pire.

Mais si vous êtes client, The Detour va vous faire rire à gorge déployée avec ses situations totalement absurdes, ses conversations qui n’auraient pas lieu d’être, ses dialogues franchement salaces, ou tout ça en même temps. Oui parce qu’expliquer à ses gosses comment baiser (oui ce mot est employé dans la série… souvent) alors que la mère a pris de la drogue et qu’un garagiste essaye de voler toutes vos affaires dans la voiture ce n’est pas très éthique… Ni même logique putain !

L’humour, très gras, est souvent rapporté au sexe et met certaines fois mal à l’aise. Quelques épisodes nous ont semblé inutiles et vraiment pas drôles. En effet, les derniers épisodes sont sur la surenchère totale et on n’y croit plus vraiment. Mais bon, on va pas chipoter, surtout avec ce qui nous attend à la fin de la route…

L’épisode 1 nous posant de très bonnes bases, nous avons seulement envie de savoir comment ils en sont arrivés là. Et il faut dire que ça faisait très longtemps qu’une série ne nous avait pas laissés avec un cliffhanger aussi haletant – d’autant plus accentué avec cette phrase de fin « Vous vous attendiez pas à un cliffhanger comme ça hein ? ».

C’est donc une série qui ne nous a pas laissé indifférents. Il faut simplement adhérer à cet humour et aux situations cocasses. Pour ce qui est de l’histoire, quand bien même elle n’est pas toujours bien exploitée, ne vous en faites pas, elle est assez captivante pour regarder dix petits épisodes.


POUR LES FLEMMARDS : La série – très drôle – défile à 100 à l’heure, et même si certains épisodes sont dérangeants et que l’histoire est parfois mal exploitée, elle nous aura donné la réplique la plus hilarante des séries de 2016. Impatient de voir la saison 2 après un tel cliffhanger.

NOTE : 3/5



Bande-annonce de The Detour :

Publicités

Donne ton avis si tu dors pas...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s