CRITIQUE

[CRITIQUE] LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2

FICHE TECHNIQUE

  • Sortie : 22 avril 2017
  • Titre original : Guardians of the Galaxy Vol. 2
  • Réalisateur : James Gunn
  • Scénaristes : James Gunn et Nicole Periman
  • Acteurs : Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista…
  • Compositeur : Tyler Bates
  • Genre : Cartoon Cosmique Vol.2
  • Pays : Amérique
  • Durée : 2h15


Fait indéniable pour Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 : le plaisir de retrouver cette belle bande bras cassés est instantané. Dès le générique – où l’adorable Bébé Groot se tape un délire dansant pendant que ses amis, en arrière plan-(séquence), affrontent un terrible monstre -, on est aspiré dans le délire, aidé par un humour toujours aussi ravageur et une beauté plastique encore une fois incontestable.

James Gunn réitère donc la formule qu’on avait particulièrement apprécié dans Les Gardiens de la Galaxie, et se permet de pousser le bouchon encore plus loin (parfois trop, mais on y reviendra) avec des caméos à gogo, des références multiples et même des folies cartoonesques. De ce fait, des séquences entières sont terriblement hilarantes, à en rire à gorge déployée.

En plus de ça, le réalisateur s’attarde sur certains personnages (même secondaires) pour les rendre toujours plus attachants, qu’il s’agisse d’y injecter de la sensibilité ou de la débilité pure. A titre d’exemple, Yondu (Michael Rooker) gagne en intensité émotionnelle pendant que Drax (Dave Bautista) s’obstine à être très vide mais se rattrape en étant le personnage le plus hilarant du film. Aussi, si la relation entre Chris Pratt et Kurt Russell (absolument génial) reste un tantinet maladroite et parfois ambiguë (cette scène étrange de la baballe, doit-on en rire ou s’émouvoir ?), elle s’améliore grandement sur la fin, surtout une fois que le méchant fait son entrée (un personnage par ailleurs plus réussi que celui du premier, même si finalement trop peu et mal exploité).

Du coup, si les nouvelles aventures de Star Lord et ses potes sont un divertissement très drôle, en apportant une bonne dose d’émotion, le tout accompagné d’un visuel riche et chatoyant, ça ne peut être que du bonheur alors !? Et pourtant… Malgré toutes ces qualités, qu’est-ce qui cloche ? Pourquoi on a un sentiment amer en arrivant au générique et ses cinq scènes post-crédit ?

Est-ce dû au scénario, qui tourne un peu à vide et le cache, pas toujours efficacement, avec des péripéties justes sympathiques à grands coups de vannes délires ? Est-ce pour l’awesome mix vol.2 de Peter Quill, beaucoup moins entraînant et utilisé de manière plus poussive, jusqu’à parfois placer des musiques à des moments inappropriés ? Est-ce pour le rythme décousu, le film aillant l’air d’être victime de son concept – soit placer un max de poilade en racontant une histoire sérieuse – qui commence au quart de tour pour s’essouffler peu à peu et se terminer sur une note plus tranquille ?

Difficile d’être sûr… A trop vouloir en faire, James Gunn s’éparpille. Désamorcer une situation attendrissante par des blagues presque tout le temps fait tiquer, et s’essayer au sentimentalisme des personnages, qui comme par hasard règlent tous leurs soucis familiaux au même moment, paraît quelque peu ringard.

Les Gardiens de la Galaxie était une très bonne surprise, véritablement cool et attachante, mais la sauce ici est d’une autre saveur. Autant nous étions enclin à pardonner les erreurs du premier volet, autant cette fois, même en essayant de passer outre, Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 nous laisse un sentiment d’inabouti et de « forçage », alors que paradoxalement on s’est énormément marré…

Et puis, en tant que fan des films d’action des 80’s, avoir Kurt Russell et Sylvester Stallone dans le même film et ne pas profiter du moment pour faire une référence à Tango et Cash, c’est impardonnable, non ?


POUR LES FLEMMARDS : Toujours aussi drôle et coloré, le film est néanmoins mal rythmé, trop poussif, et s’éparpille un peu trop. Aussi vide et hilarant que Drax.

NOTE : 3,5/5



Bande-annonce de Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 :

Publicités

Donne ton avis si tu dors pas...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s