CRITIQUE

[CRITIQUE] DEADPOOL

Deadpool Aff FRFICHE TECHNIQUE

  • Sortie : 10 février 2016
  • Titre original : –
  • Réalisateur : Tim Miller
  • Scénaristes : Rhett Reese et Paul Wernick
  • Acteurs : Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein…
  • Compositeur : Junkie XL
  • Genre : One Man Chaud
  • Pays : Amérique
  • Durée : 1h45


« Salut. Je m’appelle Ballon Wilson, je suis le frère de Wade Wilson, aka Deadpool. Ouais je sais j’ai un prénom pourri. C’est à cause de ma conne de mère. Quand elle a vu que ce foutu ballon dans Seul au monde s’appelait Wilson, elle s’est tapée des barres et a trouvé trop choupinou de m’appeler Ballon… Mon père, lui, s’en battait les reins puisqu’à ma naissance, il était déjà entre les cuisses de ma tante (sa sœur), et mon frère adorait les moindres prétextes pour pouvoir se foutre de ma gueule. Ça respirait l’intelligence dans le foyer familial…

Bref, si je suis là, c’est justement pour parler de mon abruti de frangin : j’ai vu le film sur sa vie misérable. Bien sûr, ça parle pas de nous : une famille de débiles mentaux qui ont un gosse hors du commun, ça a déjà été fait dans Harry Potter. Du coup, il a préféré passer direct à l’étape « je rencontre ma meuf, je baise ma meuf, je continue de baiser ma meuf, jusqu’à mon pauvre petit cancer bouh c’est terrible et trop triste ».

Au moins, ça a le mérite d’être radical. Et c’est vrai que son foutu cancer, il l’a mal accepté. Tellement mal qu’il a pris une décision aussi con que ma mère : accepter une offre super chelou d’un puceau quarantenaire en costume, qui consiste à lui donner des supers-pouvoirs tout en guérissant son super-cancer. Quand il est passé à mon taf (Décathlon de Montpellier, rayon football…), je lui ai dit que c’était une mauvaise idée. D’un côté, j’ai eu raison : il est devenu aussi gracieux que les hémorroïdes de mon paternel ! Sa gueule est à vomir. Mais de l’autre, c’est un peu la classe : il est devenu surpuissant ! Quasi immortel l’enfoiré.

Alors forcément, depuis, Wade fait ce qu’il sait faire de mieux dans la vie : il se la pète. Tout le long de son film, il balance 100 vannes à la minute, au risque d’être parfois bien lourdingue, mais faut avouer quand même qu’une fois sur deux, je me suis bien marré !

Qu’il envoie chier les X-Men (Colossus en prend plein la gueule), qu’il n’ait aucun respect pour qui que ce soit (amitié à tous les Francis !), ou qu’il n’hésite pas à « briser » gentiment le quatrième mur (il s’adresse souvent au public), mon frangin fait délirer. Et en plus d’être trash dans ses propos, il fait pas dans la dentelle niveau hémoglobine. Ouais alors faut pas s’attendre à des tripes du genre Shaun of the dead (mortel ce film !), mais plus à des trous dans la tête avec bouts de cervelle qui volent, c’est plus mignon.

Par contre, il raconte un peu son histoire n’importe comment (un coup dans le présent, puis dans le passé, c’est relou), et elle est loin d’être intéressante. A part craché dans la soupe des autres super-héros alors que lui-même sert une soupe tout aussi bourré de clichés, ça ne va pas plus loin… Et puis franchement, il fait trop le mielleux pour sauver sa meuf. C’est complètement incohérent par rapport à tout ce qu’il balance pendant plus d’une heure et demi de film quoi.

Dernière chose, ça fait vachement effets spéciaux Leader Price aussi. Ça se voit qu’il a pas sucé les bonnes teubs pour avoir un budget confortable le fréro. C’est peut-être pour ça aussi que Wolverine ne fait pas d’apparition dans le film. D’ailleurs, ne faites pas la même erreur que moi, qui attendait patiemment la main dans le slip que le bandant Hugh Jackman fasse un caméo, parce qu’il pointe même pas un bout de son téton… saillant… musclé… mouillé de sueur…

Enfin bon, malgré tout, le one-man show de Wade fait son petit effet, et s’il devait changer quelque chose, faudrait juste qu’il s’excite le bout pour des scènes d’action décentes, et un peu plus d’irrévérence ne serait pas plus mal. Car d’accord, à côté des X-Men, c’est carrément trash, mais à côté d’un Seth Rogen en grande forme, c’est le monde des bisounours… »


Logo Note LCDFPOUR LES FLEMMARDS : Drôle, oui. Hilarant, non. Violent, oui. Gore, non. Irrévérencieux, oui. Immoral, non. En terme Deadpool, disons que c’est plutôt une demi-molle !

NOTE : 3,5/5


Bande-annonce Deadpool :

Publicités

Donne ton avis si tu dors pas...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s