CRITIQUE

[CRITIQUE] DRAGONS 2

dragons 2 aff

FICHE TECHNIQUE

  • Sortie : 02 juillet 2014
  • Titre original : How to Train Your Dragon 2
  • Réalisateur : Dean DeBlois
  • Scénariste : Dean DeBlois et Cressida Cowell
  • Acteurs : Jay Baruchel, Gerard Butler, Craig Ferguson…
  • Compositeur : John Powell
  • Genre : Croc-Dur
  • Pays : Amérique
  • Durée : 1h30


La suite d’un film grandiose comme l’était Dragons est toujours délicate à appréhender. De quoi vont-ils parler ? Vont-ils aller trop loin dans la surenchère ? La surprise n’étant plus là, vont-ils réussir à nous happer comme il y a quatre ans ? C’est bien joli de se dire qu’on y va les yeux fermés parce que « le un il était trop bien », mais quand la déception pointe son nez, en général elle fait pas semblant. Rassurez-vous, le film de Dean DeBlois porte fièrement l’étendard du « j’explose tes doutes et plus encore ! ». Dragons 2 est plus gros, plus brillant, plus adulte, plus émouvant, plus tout. En bon français, nous dirons qu’il est carrément plus mieux !

Cinq ans après les événements du premier volet, on retrouve Harold et Krokmou, plus proche que jamais, dans un désir de s’affranchir des codes imposés par Stoik, le père d’Harold. Ce dernier veut tout bonnement découvrir le monde, voler, respirer la liberté sous toute ses formes, et certainement pas suivre la voie de son père, chef du village de Beurk. Mais la dernière découverte qu’il va faire va tout changer, que ce soit pour lui, son village, et même le monde.

Dragons 2 atteint des sommets dans l’animation comme on en a rarement vu. Les subtilités graphique sont ahurissantes, les mimiques des humains en tête. De simples dialogues deviennent des scènes immersives car imprégnés de nombreux détails incroyables. Les décors splendides, les lumières, textures et autres couleurs bluffantes, les séquences aériennes sensationnelles, tout est fait pour nous éclater la rétine. Le débat Pixar/Dreamworks Animation n’a presque plus lieu d’être : Dragons 2 est l’un des plus beaux films d’animation à ce jour.

Mais dans tout ce déluge de pure émerveillement, qu’en est-il du reste ? L’histoire, prenante dès le début, ne possède aucune fausse note. Entre les doutes d’Harold, la peur de Stoik de ne pas décevoir son fils unique, ou des retrouvailles poignantes, Dragons 2 renvoie au tapis certains films pour enfants en visant plus haut : plaire définitivement aux adultes.

Et c’est une extrême réussite, principalement grâce à l’audace dont il fait preuve. Le film n’a aucune pitié, et pousse ses personnages dans leurs derniers retranchements. En soi, le personnage le plus réussi de tous est peut-être Stoik, tour à tour bienveillant, brusque ou émouvant. Grâce à la confrontation avec un fantôme du passé, on le découvre sous un nouveau jour, à la fois attendrissant et immature. Le travail fourni sur Harold n’est pas en reste, bien au contraire, et si l’on devait émettre un bon point noir, ce serait le grand méchant du film. Pas vraiment charismatique, ni approfondi (pour ne pas dire pas du tout), il accentue néanmoins, avec l’aide du mystérieux Dragon Rider, la profondeur du monde des dragons, dévoilant des faces cachées comme, par exemple, les Alphas.

Chaque scène atteint avec une facilité déconcertante notre esprit et notre cœur : de la tristesse émanant du film à l’action détonante, en passant par l’humour qui fait mouche très souvent (le festival de grimaces de Krokmou, la viking qui mate les muscles d’un autre au ralenti, des personnages secondaires débiles à souhait), Dragons 2 nous laisse sur le carreau.


Logo Note LCDFPOUR LES FLEMMARDS : Dragons 2 explose toutes les attentes. Cruel, puissant, inventif : on reste coi devant ce spectacle immersif au visuel étourdissant. 

NOTE : 4/5



Un extrait du film :

Publicités

Donne ton avis si tu dors pas...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s