CRITIQUE

[CRITIQUE SÉRIE] HELIX, SAISON 1

Helix

     Une équipe de scientifiques enquête sur une redoutable maladie dans un centre de recherche en Arctique. La survie de l’humanité est entre leurs mains et le frère du héros est infecté…

    Alors vu comme ça on se dit encore une série scientifique et en plus dans l’Arctique alors ça va donner froid. Mais Hélix n’est pas que scientifique ! Elle va bien au-delà de ça ! Elle n’a pas de thème bien défini ! C’est une série fantastico-dramatico-scientifico-gore-comique-horrifique. A peu près. Bref, il y a de tout. Les acteurs jouent bien et on les voit s’améliorer d’épisodes en épisodes ! On déteste un personnage et ensuite on l’adore et vice-versa. On a l’impression de savoir ce qu’il va se passer mais on se goure totalement (à part des fois quand c’est vraiment trop évident).

    Les scènes se passent à la fois en huis clos (laboratoire scientifique plutôt grand quand même) et dehors (un terrain vague et blanc à ne pas en voir l’horizon). Quelle bonne idée que celle-ci !! Beaucoup de choses se passent en seulement 13 épisodes et 13 jours pour la série. Le gros point fort de cette série, c’est cette facilité de passer d’un environnement à un autre sans nous choquer ! Dans une scène il va y avoir du gore et une autre les protagonistes vont faire des tests en labo avec une musique qui te fait rire tout en parlant de choses super importantes !

    Tous les personnages sont importants et tous ont une histoire ! Dès que l’histoire s’attarde trop sur l’un d’eux, PAF !, l’histoire se retourne vers un autre. Et c’est fait avec beaucoup de doigté et grâce à ça on ne peut pas se lasser de cette série (sans compter les cliffhangers de malades qu’ils nous envoient en pleine tête à chaque fois !).

    Bref, une saison 1 sans embûche ! En espérant une saison 2 tout aussi bien faite et avec des idées toujours plus folles !

    Gros plus : Pour une fois, les actrices ne sont pas mis de côté et prennent une part importante de la série !

POUR LES FLEMMARDS : Une série scientifique qui ose aller jusqu’au bout de ses idées et qui ne nous laisse pas du tout indifférent. Des changements de situation qui rendent la série encore plus complexe. Vivement la saison 2

NOTE : 4/5

Publicités

Donne ton avis si tu dors pas...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s